Accueil du Centre media
Nouvelles
Relations médias
Publications et magazines
TV HGJ
Contactez-nous

Nouvelles de l'HGJ 
 
Retour a la liste
2018/04/04
Connecter le corps et l’esprit : les interventions psychosociales dans le traitement des maladies physiques

Le Service de psychiatrie de l’Hôpital général juif organise sa 13e journée annuelle de la recherche 

Montréal, 3 avril 2018 – Les membres des médias sont invités à assister à la Journée de la recherche du Service de psychiatrie de l’Hôpital général juif (HGJ), vendredi, le 6 avril 2018, de 8 h 30 à 12 h 30, à l’amphithéâtre IPCF, situé au 4333, chemin de la Côte-Sainte Catherine, à Montréal 

Le thème de cette 13e journée annuelle de la recherche est « Connecter le corps et l’esprit : les interventions psychosociales dans le traitement des maladies physiques. » D’éminents chercheurs de l’Institut Lady Davis de l’HGJ aborderont des thèmes liés aux interventions psychosociales et comment elles peuvent améliorer la qualité de vie et conférer une valeur ajoutée aux soins pour les patients aux prises avec les défis associés à une maladie physique. 

« Nous devons traiter tous les aspects de ce que les patients vivent lorsqu’ils sont confrontés à des problèmes de santé », a déclaré le docteur David Dunkley de l’Institut de psychiatrie communautaire et familiale de l’HGJ, qui coordonne la journée de la recherche. « L’esprit joue un rôle important dans le traitement et la guérison, il est donc important d’intégrer des interventions psychosociales dans les soins. »

Le docteur Soham Rej, psychogériatrie à l’Hôpital général juif et professeur adjoint de psychiatrie à l’Université McGill, présentera de nouvelles preuves cliniques sur la façon dont les traitements corps-esprit comme la méditation, le yoga et le Taï-Chi peuvent contribuer à traiter la dépression et l’anxiété. La docteure Melissa Henry, psychologue au Programme d’oncologie psychosociale Louise Granofsky du Centre du cancer Segal et professeure adjointe aux départements d’oncologie et de psychologie de l’Université McGill, vous parlera de ses recherches sur les interventions visant à donner un sens auprès des patients atteints de cancer avancé qui font face à une détresse existentielle. Ledocteur Brett Thombs, directeur du Réseau d’intervention centré sur le patient sclérodermique (RIPS) et professeur de psychiatrie à l’Université McGill, abordera les défis uniques auxquels sont confrontées les personnes atteintes de maladies rares et les nouvelles stratégies pour surmonter le manque de connaissances associé à leur maladie et le manque d’options thérapeutiques.   

La docteure Carmen Loiselle, chercheuse chevronnée au Centre de recherche en sciences infirmières, codirectrice du Centre du cancer Segal et professeure à l’École de sciences infirmières Ingram de l’Université McGill, agira à titre de panéliste. La séance se terminera par une période de questions et réponses.

Le programme complet est disponible en ligne.
Les présentations seront offertes en anglais.  

La conférence est soutenue par une subvention de la Fondation Levinschi Gustav.  

R.S.V.P. : heather.watson.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca

Pour des demandes de renseignements des médias ou pour planifier un entretien, veuillez communiquer avec : 

Tod Hoffman
Agent des communications en recherche
Institut Lady Davis
Tél : 514 340-8222, poste 28661
Courriel : thoffman@jgh.mcgill.ca

Pour de plus amples renseignements à propos de l’Institut Lady Davis : www.ladydavis.ca

Pour de plus amples renseignements à propos de l’Hôpital général juif : www.jgh.ca