Centre du cancer Segal
Message du Directeur
Équipes interdisciplinaires en oncologie
Nouvelles demandes de consultation
Unité de traitement du cancer
Infirmier en oncologie
Pharmacie d'oncologie
Radio-oncologie
Programme d'Oncologie Psychosociale
L'Espoir, c'est la Vie
Programme de Nutrition et Réadaption en Oncologie
Programme d'Oncologie et Vieillissement
Soins Palliatifs
Programme d’oncologie pour adolescents et jeunes adultes
Enseignement et formation
Médecins
Pathologie moléculaire
Recherche
Centre d'oncologie pulmonaire Peter Brojde
Réseau de cancérologie Rossy

Walter Gotlieb, MD, PhD

Postes occupés
Directeur, Gynéco-oncologie et colposcopie, Hôpital général juif - Sir Mortimer B. Davis
Chef, Unité du cancer héréditaire des ovaires, Hôpital général juif - Sir Mortimer B. Davis
Professeur agrégé, départements d’oncologie et d’obstétrique et de gynécologie, Université McGill

École de médecin
Université libre de Bruxelles, Bruxelles, Belgique

Internat / résidence
Cliniques universitaires Erasme, U.L.B., Bruxelles, Belgique

Bourses de perfectionnement
Institut national du cancer, Frederick, MD
École de médecine de l’UCLA, Los Angeles, Calif.            

Spécialités cliniques
Gynéco-oncologie; chirurgie oncologique

Intérêts de recherche
Biologie moléculaire du cancer; nouvelles modalités thérapeutiques; recherche appliquée

Les intérêts de recherche du Dr Gotlieb portent sur le cancer des ovaires. Il s’intéresse particulièrement  à l’IGF-IR comme une cible potentielle pour le traitement du cancer des ovaires. Le cancer des ovaires répond à la chimiothérapie mais les récurrences sont courantes et la guérison est rare (moins de 20 %). Un nouveau paradigme est nécessaire pour passer de la réponse au traitement à la guérison. Il a été démontré que les kinases anti-IGF-IR favorisent l’apoptose et peuvent donc jouer un rôle important, seuls ou en combinaison, en augmentant la cytotoxicité liée à la chimiothérapie. Ces travaux pourraient nous mener à concevoir de nouvelles approches combinées dans le cancer des ovaires, ce qui pourrait en améliorer l’efficacité thérapeutique et en réduire la toxicité. Par ailleurs, ces travaux fourniront de l’information de base sur l’expression des protéines de la cascade de l’IGF-IR chez les patientes à risque ou non de cancer des ovaires et peuvent nous permettre de découvrir de nouveaux marqueurs potentiels qui pourrait prédire la réponse et les résultats attendus d’un traitement. Plusieurs approches ciblées contre l’IGF-IR, y compris les nucléotides antisens, les anticorps et les mutants dominants négatifs, sont étudiées et pourront utiliser les données provenant de ces recherches. L’aspect transposable de la recherche proposée pourra rapidement mener à des essais cliniques en phase précoce.

Profil
Le Docteur Walter H. Gotlieb, originaire de Belgique, termine en 1984 ses études médicales à l`Université Libre de Bruxelles avec la plus grande distinction. Il entame immédiatement une spécialisation en gynécologie et obtient une bourse afin de se perfectionner au National Institutes of Health. Durant sa formation aux US il obtient le National Cancer Institute Award of Outstanding Performance.

Il sera ensuite sélectionné pour le programme de sur-spécialisation en Gynécologie Oncologique à UCLA. Suivant cette formation de trois ans, il participe au développement du Département de Gynécologie Oncologique à l`Université de Tel Aviv. Après le succès de cette entreprise en Israel, il est recruté par l`Universite McGill pour y développer le programme de gynécologie oncologique à l’Hôpital Général Juif. Stimulé par cette nouvelle opportunité, il revient en Amérique du Nord et développe en plus de son activité clinique une activité de recherche fondamentale et translationelle sur le cancer de l`ovaire et un pionnier en chirurgie robotique au Canada. Il est invité autour du globe pour des présentations scientifiques et a enseigné la chirurgie robotique au Canada, en Chine, aux Indes et en Israel.

Détenteurs de multiple prix nationaux et internationaux dans le domaine de la recherche contre le cancer, le Dr. Gotlieb est auteur de plus de 90 publications internationales. Par ailleurs son association avec les sociétés médicales comprend le conseil exécutif du G.O.C. (Société de Gynécologie Oncologique du Canada), le comité scientifique du S.G.O. (Society of Gynecologic Oncology USA) 2006, le comité international du S.G.O., vice-président de l`Association des Gynécologues Oncologues du Québec, trésorier du G.O.C et membre du conseil exécutif de l’IGCS ‘International Gynecologic Cancer Society’.

Actuellement le Dr. Gotlieb est Professeur et directeur de la chirurgie oncologique à l`Université McGill et directeur de la gynécologie oncologique et de la colposcopie à l`Hôpital Général Juif ainsi que directeur de recherche à l`Institut Lady Davis.

Pour de plus amples informations sur le Dr Walter Gotlieb.